Le ramadan pèse sur la santé ( suite 2)

Actualité culinaire d'algérie

Le ramadan pèse sur la santé ( suite 2)

Conséquences médicales

« Pour tout malade qui désire jeûner, une consultation avant, pendant et après le ramadan s’avère indispensable. Le ramadan a des conséquences médicales importantes dans le domaine hormonal, avec des hypoglycémies fréquentes, surtout dans les premiers jours du jeûne, dans le domaine de l’hydratation, avec des urines plus concentrées et moins abondantes, sur le transit intestinal, avec l’apparition de constipation, et dans le domaine psychologique, car le jeûne est une contrainte que l’esprit impose au corps », explique le professeur Larbi Abid, médecin algérien, chroniqueur sur le site Santé Maghreb .

Le jeûne n’aurait-il que des mauvais côtés ? Pour Larbi Abid, « une fois par an, en jeûnant, nous réactivons des mécanismes de notre corps qui ne sont pas utilisés en temps normal mais qui, en cas de pénurie de nourriture ou d’eau, nous permettraient de survivre plus longtemps. On peut raisonnablement penser que la réactivation régulière de ces mécanismes les entretient et leur permet d’être immédiatement disponibles en cas de besoin, comme l’exercice physique entretient les muscles, les os et les articulations ».

+Watt Forty% Bar 80 g à 3.51 €

+Watt Forty% Bar 80 g

Recettes aléatoires