Le jeûne du mois de Ramadan

Actualité culinaire d'algérie

Le jeûne du mois de Ramadan

Comment déterminer le début ou la fin du Ramadan

Comme l'attestent le Coran et les Hadiths (recommandations du Prophète - Paix et Salut sur Lui), le jeûne est obligatoire à partir du premier jour du mois de Ramadan.
Le mois de Ramadan est déterminé par l'apparition du croissant lunaire, le 29ème jour au soir du mois de Chahbâne ou si les nuages le cachent, il faut compter 30 jours pour le mois de Chahbâne.

Concernant la fin du Ramadan la règle qui s'applique est identique: le musulman devra jeûner 30 jours à défaut d'apercevoir le croissant lunaire marquant la fin du mois de Ramadan.

Donc avant de commencer à observer le jeûne ou de mettre un terme au jeûne du ramadan ("korité" en wolof), la communauté doit s'assurer que deux personnes dont tout le monde connaît la bonne foi attestent avoir aperçu le croissant lunaire, ou qu'un groupe d'individus qui ne peuvent pas mentir de connivence, attestent l'avoir aperçu.

Dans ce cas là, on doit observer le jeûne s'il s'agit du début du ramadan ou rompre le jeûne, s'il s'agit de la fin du ramadan.

Cependant deux opinions s'affrontent concernant la définition du terme communauté. Certains théologiens estiment que dès que le croissant est vu quelque part, la pratique du jeûne doit commencer pour tous les pays musulmans sans exception, alors que d'autres estiment que l'apparition de la nouvelle lune dans le ciel d'un pays ne vaut que pour ce pays et les pays à la même longitude.

La position de Cheikh Ahmadou Bamba concernant cette controverse est on ne peut plus claire, lorsqu'il recommande: "destituez vos oreilles de tout crédit et à élisez pleine tutelle à vos yeux !"

Si la lune n'est pas aperçue dans un pays donné, alors qu'elle l'est dans autre pays lointain, les habitants du pays où on ne l'a pas aperçue n'ont pas le droit d'observer le jeûne en se fondant sur fait que le croissant a été vu dans ce pays lointain. Les habitants d'un pays doivent se contenter d'observer le croissant lunaire sur leur territoire sans tenir compte d'un croissant lunaire qui sera aperçu dans un pays lointain.

En effet, une fois, les habitants des Hijaz n'ont pas aperçu le croissant alors que ceux du Yémen l'avaient aperçu. Quand on l'a dit à Seydina Omar, il a déclaré "nous ne sommes pas dans la même région ".

Dans le même ordre d'idée, on ne devra donc pas se reférer aux astronomes ou ceux qui confectionnent les calendriers pour ce qui concerne l'apparition du croissant lunaire.

Si on n'a pas aperçu le croissant lunaire le premier jour de son observation du mois de Chahbâne ("barakhlou" en wolof) et que lendemain au milieu du jour, on se rend compte qu'il était réellement apparu, on doit observer le jeûne le reste du jour et on devra payer ce jour.

Si le même cas se présente pour la korité (fête de l'Aîd, marquant la fin du ramadan), on doit rompre le jeûne aussitôt et effectuer la prière de la korité si cela est arrivé avant la prière du "zohr" (tisbar en wolof), si cela est arrivé à l'heure de la prière du "zohr" (tisbar), celle de la "korité" est révolue et elle ne sera pas effectuée en guise de rattrapage.

Prières à réciter au cours du mois de ramadan

Prière à l'apparition du croissant lunaire annonçant le Ramadan.

Ya barrou yallahoua sallimni abad

Mine Ramadana wakfini koulla nakad

Wa sallimanna Ramadana bittamam

Çoummata sallimanhou minnî yâsalam



Prière à réciter chaque matin du mois de Ramadan.

Ya barrou yallahouma rabba Ramadan

Wa rabba koulli makhtafa wa mâstabân

Faramadanou dzâ ihi qadinsaram

Wa bidiamîhil fawzi wal khaïri alam

Wa astahizou bika mine ane tagkhroubâ

Chamsou fi yawmiya hâzâ magkhribâ

Wa liya dzanboun qad touwâ khizouniyâ

Bihi alayya yawma mawtî rabbiyâ

Waqbal siyâmiya bidiâhil mouhtamâ

Wa salliyan aleïhi çoumma sallimâ



Prière à réciter à chaque rupture de jeûn.

Hamdan alliman ahananî fasoumtou

Wa sâ qa li rizqâ bihi aftartou

Falaka wahdaka ilâhi soumtou

Çoumma biqoudratika qad aftartou

Falighfiran jamîha mâ qaddamtou

Yâ gkhâfirâ dzanbi wa mâ akhartou

Wa koulla mâ asrartou aw ahlantou

Wa koulla mâ halimtou aw djahiltou

Anta ilâhi la ilâha illa

Anta qinî aza baka moudjalla

Yawmal qiyâmati bidiahil Moustafâ

Wa salliyan aleihi çoumma charrifâ.

Amaiva Thé Vert Bio à 6.99 €

Amaiva Thé Vert Bio

Recettes aléatoires