Les Français avalent n'importe quoi !

Actualité culinaire d'algérie

Les Français avalent n'importe quoi !

Qu'y a-t-il dans l'assiette des Français ? C'est la question à laquelle répond le nouveau Baromètre santé Nutrition après avoir passé au crible les habitudes de 3 000 personnes. Résultats : les Français ne mangent pas suffisamment de fruits et légumes, de produits laitiers et ils ne boivent que de l'eau minérale ! Le point sur les bonnes et mauvaises habitudes alimentaires au pays de la gastronomie…

L'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) vient de publier le Baromètre santé Nutrition 2002. Cette enquête permet de dresser un portrait détaillé des habitudes alimentaires des Français. L'occasion de vérifier les ravages de la malbouffe…

Les hommes grossissent…

Avant de se pencher sur les repas des Français, le Baromètre santé Nutrition a fait le point sur leur corpulence. Et les chiffres confirment la tendance à l'embonpoint dans l'hexagone : 25,4 % des Français sont en surpoids et 7,1 % obèses… L'obésité a fortement progressé chez les hommes : alors qu'en 1996, on comptait 7,4 % d'obèses ils sont près de 10 % en 2002. La gent masculine est la plus touchée par les problèmes d'embonpoint : 31,7 % sont en surpoids contre 19,2 % des femmes.

Où sont passés les légumes ?

Premier constat sur les habitudes alimentaires : les fruits et légumes sont les grands oubliés des repas ! Seul un Français sur 10 en consomme au moins cinq par jour, comme le préconise le Programme national Nutrion santé. Et cela n'a pas vraiment changé depuis 1996. Dans le détail, les femmes et les plus âgés sont ceux qui se mettent le plus au vert. A noter, les grandes campagnes du Programme National Nutrition Santé (PNNS) venaient à peine de démarrer au moment de l'enquête. Et le prix des fruits et légumes est certainement l'un des éléments qui freine leur consommation (même si le Baromètre souligne que la consommation de fruits et légumes n'est pas corrélée avec les revenus). La situation est donc préoccupante !

Le déséquilibre alimentaire

D'autres repères de consommation ne sont pas respectés par les Français. Ainsi, les trois produits laitiers quotidiens sont loin d'être la règle dans l'hexagone : seul un quart des individus atteint ce seuil. En ce qui concerne les protéines, la consommation de viande ne pose pas de problème… mais le poisson est toujours boudé. Les spécialistes recommandent d'en manger au moins deux fois par semaine, mais seulement 34,5 % suivent ce précepte. Un détail amusant : la véritable explosion de l'huile d'olive. Celle-ci est deux fois plus utilisée dans l'assaisonnement et trois fois plus dans la cuisson qu'en 1996 ! Enfin, 66 % des Français déclarent avoir fait plus de 30 minutes de marche la veille. Ils sont même 55 % à avoir pratiqué un sport ou une activité physique intense dans les 15 derniers jours.

A votre santé !

Que boivent les Français ? De l'eau bien sûr ! Mais le robinet inspire de moins en moins confiance, alors que l'eau en bouteille est devenue incontournable. En effet, plus de la moitié des gens boivent exclusivement de l'eau minérale ! On note aussi une progression des jus de fruits et des sodas. En ce qui concerne l'alcool, le vin rouge reste bien sûr le plus consommé dans l'hexagone. Mais l'évolution est plutôt rassurante : les Français sont de moins en moins nombreux à consommer quotidiennement du vin ou un autre alcool.

Bonnes et mauvaises habitudes…

On peut sortir de l'enquête quelques données intéressantes sur les mauvais réflexes des Français devant leur assiette :

Trois Français sur cinq posent du sel sur la table pendant le repas
Un sur cinq garde près de son assiette une source de matières grasses : beurre, huile, mayonnaise…
Une personne sur deux regarde la télévision pendant le dîner. Et les Français sont même plus de 17 % à se mettre devant le petit écran dès le petit-déjeuner…
Un homme sur cinq a bu plus de trois verres d'alcool la veille du questionnaire, ce qui est au-delà du seuil recommandé.
Seuls 10 % des Français prennent un petit-déjeuner équilibré.
Enfin, le Baromètre santé nutrition 2002 a montré qu'il existait de fortes différences dans les habitudes alimentaires selon les régions. Pour schématiser, on mange beaucoup moins bien au nord qu'au sud : Plus de grignotage, de charcuteries, de pommes de terre, de bière et d'alcool…

Ainsi, les résultats de cette enquête montrent que les Français ne sont pas franchement des exemples en matière d'alimentation. Gageons néanmoins que les campagnes de sensibilisation vont les aider à redresser la barre ! Car bien manger est le meilleur moyen d'éloigner le médecin !

Source : Baromètre Nutrition Santé 2002, Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes).

Nutrisanté à 3.19 €

Nutrisanté

dr theiss Miel de à 18.99 €

dr theiss Miel de

Dayang à 2.59 €

Dayang

Dayang à 2.59 €

Dayang

Recettes aléatoires