Ventre et digestion : comment dégonfler ?

Actualité culinaire d'algérie

Ventre et digestion : comment dégonfler ?

La digestion des aliments passe par un processus de fermentation bactérienne. Dans certains cas, la production de gaz est plus importante et donc source de ballonnements et de flatulences. Pourquoi la digestion est-elle parfois difficile et que faire pour éviter ses inconvénients ?

Accumulation de gaz



C'est en fin de digestion, lorsque les aliments arrivent dans le gros intestin, le côlon, que des gaz se forment selon un processus normal de fermentation bactérienne. L'accumulation de ces gaz intestinaux peut provoquer des ballonnements et des flatulences. Certains phénomènes les favorisent.




Certains aliments produisent plus de gaz que d’autres (liste ci-dessous)

C'est le cas des aliments qui contiennent du sucre, des hydrates de carbone (sucres lents) et des fibres alimentaires. Les produits laitiers consommés en grandes quantités et sur une courte période peuvent aussi conduire à une production plus importante de gaz et provoquer des ballonnements. Inversement, il faut savoir que chez une personne n'ayant pas mangé de produits laitiers pendant longtemps (plusieurs mois), une intolérance au lactose peut se manifester et se traduire par des ballonnements et des flatulences dès la reprise de la consommation lactée.

À noter qu'un repas copieux et gras, et donc difficile à digérer, peut provoquer un inconfort digestif car le travail de l'intestin s'en trouve ralenti.




Mais aussi, la constipation, l’aérophagie et certaines maladies du foie et des intestins

En cas de constipation, les selles accumulées dans le gros intestin augmentent le processus de fermentation et donc la production gazeuse.
L'aérophagie est également source de ballonnements et de flatulences.
Certaines maladies du foie et des intestins sont susceptibles d'entraîner une augmentation du volume de l'intestin (cancers, maladie de Crohn), tandis que la cirrhose du foie tend à provoquer une accumulation d'eau dans l'abdomen.




Quelques conseils

Il n'existe pas de traitement miracle mais on peut essayer de maîtriser les symptômes. Voici quelques conseils très simples qui peuvent améliorer le problème de ballonnements intestinaux.

• Manger moins gras et moins copieux.
• Privilégier plusieurs petits repas.
• Prendre le temps de bien mastiquer.
• Éviter les boissons gazeuses et la bière.
• Faire tremper les légumineuses et les cuire longtemps.
• Réaliser une promenade d'un quart d'heure après le repas.
• Boire des tisanes (camomille, menthe, fenouil) après les repas.
• Demander conseil à son pharmacien : il existe des produits en vente libre ayant pour effet de réduire le ballonnement et les gaz (charbon activé, siméthicone…).
• Traiter toute constipation en commençant par augmenter la consommation de fibres alimentaires, mais de façon très progressive afin d'habituer l'intestin.
• Et enfin, en cas de gêne très importante et/ou de symptômes associés, consulter un médecin.




Principaux aliments responsables des ballonnements et des flatulences

- aliments gras (bacon, chips, fritures, chocolat…)
- bière et boissons gazeuses
- céréales de blé, riz, avoine ou maïs raffinées et sucrées
- crudités
- fruits (la plupart, mais surtout l'abricot et la banane)
- légumes de la famille du chou (brocoli, chou vert, chou-fleur, chou chinois, choux de Bruxelles)
- légumineuses (haricots secs, lentilles, pois chiches…)
- oignons
- pain blanc
- pommes de terre
- petits pois
- produits laitiers en grande quantité sur une courte période.


Isabelle

Amaiva Thé Vert Bio à 6.99 €

Amaiva Thé Vert Bio

Recettes aléatoires