Le cancer du sein est aussi une maladie masculine

Actualité culinaire d'algérie

Le cancer du sein est aussi une maladie masculine

Une étude s’intéresse aux réactions des hommes face au cancer du sein

« Assommé », « choqué »… voilà comment les hommes décrivent leur réaction à l’annonce du diagnostique du cancer du sein. Car ce cancer ne touche pas que les femmes. Pour la première fois un chercheur américain s’est intéressé à la manière dont les hommes font face à ce type de cancer. Edie Pituskin dévoilera ses résultats lors de la conférence annuelle sur la santé masculine qui se tient du 6 au 8 octobre à Atlanta (Géorgie).


Tout comme les femmes, les hommes ont des tissus mammaires et peuvent donc développer un cancer du sein. S’il concerne moins de 1% des cas de cancer du sein, le cancer masculin se développe de la même façon que le féminin. Il touche préférentiellement les hommes de plus de 60 ans. Le type le plus fréquent de cancer du sein masculin survient dans les canaux mammaires et se traduit par les symptômes suivants : petite masse non douloureuse dans le sein et léger écoulement du mamelon. Le cancer du sein masculin se soigne comme son homologue féminin.

Edie Pituskin, une infirmière de l’institut Cross du cancer et étudiante à l’université d’Alberta (Canada), a conduit une étude sur 20 hommes atteints du cancer du sein et âgés entre 44 et 85 ans. Elle a cherché à savoir ce qui se passait dans leur vie après l’annonce du diagnostique et quelles étaient leurs réactions par rapport à leur vie sociale et intime.

Première réaction donc, le choc : « les hommes ne savent en général pas qu’ils peuvent souffrir de cette maladie » explique Edie Pituskin. Puis des réactions très différentes qui vont des hommes qui ne parlent de leur maladie à personne à ceux qui en deviennent les porte-drapeaux. Un homme a ainsi choisi d’éduquer ses congénères, allant jusqu’à ôter sa chemise sur son lieu de travail pour montrer son sein. Un autre s’est déclaré anéanti, ne se sentant soudain plus désirable aux yeux des femmes. La plupart des hommes ont déclaré ne pas vouloir se baigner sans tee-shirt à cause de l’attraction que leur sein malade pourrait susciter.

Avec cette étude Edie Pituskin espère éveiller les consciences masculines sur cette maladie, non seulement pour encourager les hommes à rendre plus souvent visite à leur médecin mais aussi pour donner un éclairage particulier sur cette maladie aux professionnels de santé afin de les aider à la diagnostiquer plus tôt.

source : France 2

+Watt Pro50+ Bar 50 g à 2.25 €

+Watt Pro50+ Bar 50 g

Recettes aléatoires