Les desserts des fêtes

Actualité culinaire d'algérie

Les desserts des fêtes

Pour surprendre vos convives, innover dans les desserts de fêtes ! Voici quelques idées simples à réaliser mais qui devraient ravir les palais les plus exigeants. De la fameuse bûche, version gâteau ou glacée, à la couronne de Noël, découvrez les meilleurs desserts sucrés pour terminer votre repas en feu d’artifice !

Incontournable bûche

[u]Bûche aux trois chocolats[/u]

Biscuit
4 œufs
150 g de sucre en poudre
120 g de farine
½ sachet de levure chimique
2 pincées de sel fin
2 cuillerées à soupe de cacao amer en poudre
50 g de beurre

Sirop
1/10 de l de sirop de sucre
1/10 de l de banyuls

Garniture
100 g de chocolat riche en cacao
100 g de chocolat au lait
100 g de chocolat blanc
3 feuilles de gélatine
6 œufs
90 g de beurre
30 cl + 1 cuillerée à soupe de crème fraîche liquide uht

Décor
200 g de chocolat riche en cacao
20 cl de crème fleurette
1 cuillerée à soupe de cacao en poudre
quelques cerises confites
morceaux d’angélique confite
perles argentées

**********************************************************

Préchauffer le four (thermostat 6-7 – 200°C).
Préparer le biscuit : casser les œufs en séparant les blancs des jaunes.
Dans une terrine, fouetter les jaunes avec le sucre en poudre jusqu’au blanchiment.
Faire fondre 30 g de beurre.
Mélanger la farine, la levure, 1 pincée de sel et le cacao, puis incorporer aux jaunes en tamisant et en soulevant la préparation avec une spatule souple. Toujours en soulevant, ajouter le beurre fondu.
Monter les blancs d’œufs en neige ferme avec 1 pincée de sel.
Détendre la préparation avec 2 cuillerées de cette neige, puis incorporer le reste délicatement, par grosses cuillerées, en enrobant les blancs sans les casser.
Tapisser une plaque à biscuit (ou la plaque creuse du four) d’une feuille de papier sulfurisé beurrée avec le beurre restant, puis y verser la préparation en lissant la surface.
Enfourner à mi-hauteur et laisser cuire 12 à 15 minutes.
Préparer la garniture : faire fondre les 3 sortes de chocolat cassé en morceaux au bain-marie ou au micro-ondes dans 3 saladiers différents. Ajouter une cuillerée à soupe de crème fraîche liquide au chocolat blanc.
Faire tremper les 3 feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide, puis en faire dissoudre une dans chacun des chocolats.
Casser les œufs en séparant les blancs des jaunes. Hors du feu, incorporer 2 jaunes d’œufs dans chacun des chocolats et 30 g de beurre.
Monter les blancs en neige.
Fouetter la crème bien froide en chantilly.
Incorporer alternativement dans chaque saladier à l’aide d’un batteur électrique à petite vitesse. Réserver au frais.
Au sortir du four, renverser le biscuit sur un torchon humide, le laisser tiédir, puis décoller la feuille de papier sulfurisé. Le couper en 4 bandes égales.
Délayer le banyuls dans le sirop de sucre et en imbiber les 4 morceaux de biscuit.
Disposer une bande de biscuit sur un plat long, la recouvrir avec la préparation au chocolat au lait. Poser une deuxième bande de biscuit par-dessus. La recouvrir avec la préparation au chocolat noir. Superposer une troisième bande et la recouvrir avec le chocolat blanc.
Poser la dernière bande sur le dessus et bien appuyer pour faire adhérer les 3 bandes entre elles. Mettre 1 heure au frais.
Préparer le décor : hacher le chocolat.
Porter la crème fleurette à ébullition, ajouter le cacao en poudre en fouettant, puis verser sur le chocolat haché. Remuer au fouet pour lisser la préparation et laisser tiédir.
Masquer entièrement la bûche avec la ganache au chocolat et la strier avec les dents d’une fourchette. Mettre 2 heures au réfrigérateur.
Pour servir, décorer la bûche de cerises confites surmontées de morceaux d’angélique confite. Entourer la base de la bûche de perles argentées.
Servir frais.

Source : doctissimo.fr

[pagebreak]


[u]Bûche au mascarpone et à la crème de marrons [/u]

Pour 6 à 8 personnes :
Biscuit
3 œufs
60 g de sucre en poudre
60 g de farine
20 g de beurre + 10 g pour la plaque
1 pincée de sel

Garniture :
3 feuilles de gélatine (6 g)
250 g de mascarpone
1 petite boîte de crème de marrons vanillée (250 g)
15 cl de crème liquide uht
1 cuillerée à café arasée de sucre glace

Glaçage :
10 cl de crème liquide uht
100 g de chocolat pâtissier au lait ou riche en cacao
25 g de beurre

Décor :
Quelques marrons glacés + quelques brisures

***********************************************************

Préchauffer le four (thermostat 6-7 - 200°C).
Tapisser une plaque à pâtisserie d'une feuille de papier sulfurisé beurrée.
Séparer les blancs des jaunes d'œufs.
Dans un saladier, mettre les jaunes d'œufs et le sucre en poudre. Travailler jusqu'au blanchiment, de préférence au fouet électrique, puis incorporer la farine en pluie et mélanger sans trop travailler.
Ajouter la pincée de sel aux blancs d'œufs et les monter en neige ferme.
Faire fondre le beurre
Verser la moitié des blancs et le beurre fondu dans la pâte et tourner doucement, puis incorporer délicatement le reste des blancs en neige.
Etaler la pâte sur la plaque, en lissant la surface.
Enfourner à mi-hauteur et laisser cuire 8 à 10 minutes, en fonction de l'épaisseur.
Placer au réfrigérateur pendant 12 heures.

[pagebreak]

[u]Bûche glacée express aux fruits[/u]

½ l de glace à la vanille
½ l de sorbet mangue-passion
1 petit ananas Victoria
1 mangue
2 kiwis
1 orange ou 2 mandarines
150 g de sucre en poudre
1 citron non traité
1 gousse de vanille
12 dattes
50 g de pistaches décortiquées non salées
3 cuillerées à soupe de sucre glace

**********************************************************

Congélation : 1 heure
Préparer le sirop : mettre le sucre en poudre dans une casserole, ajouter ½ l d’eau, le zeste du citron finement râpé et son jus, puis la gousse de vanille fendue en deux et bien raclée.
Porter à frémissement en délayant à la spatule jusqu’à complète dissolution du sucre, puis laisser sur feu moyen jusqu’à obtention d’une consistance sirupeuse (8 minutes environ), sans laisser colorer.
Pendant ce temps, éplucher l’ananas, la mangue et les kiwis (découper 3 ou 4 rondelles de kiwi et les réserver pour le décor). Les couper en petits morceaux. Détailler l’orange ou les mandarines en quartiers, à vif (en réserver un peu pour le décor).
Plonger les fruits dans le sirop et les laisser pocher 5 minutes.
Retirer la casserole du feu et laisser les fruits refroidir dans le sirop : verser l’ensemble dans une jatte placée elle-même dans une jatte plus grande remplie de glaçons, pour accélérer le refroidissement.
Sortir la glace à la vanille et le sorbet mangue-passion du congélateur pour les rendre malléables.
Dénoyauter les dattes et les couper en tout petits morceaux.
Egoutter soigneusement les fruits (réserver le sirop dans une petite bouteille au frais pour une autre préparation).
Dans un saladier, mêler délicatement la glace à la vanille, le sorbet mangue-passion, les fruits pochés, les dattes finement hachées et les pistaches grossièrement concassées.
Verser la préparation dans un moule à cake, mettre 1 heure au congélateur, puis façonner en forme de bûche dans une feuille d’aluminium ménager très résistante en double épaisseur (ou laisser dans le moule).
Pour servir, disposer (ou démouler) la bûche sur un plat de service et la saupoudrer de sucre glace. Couper les rondelles de kiwi réservées en deux et les disposer sur le dessus de la bûche. Entourer des quelques quartiers d’agrumes réservés ou de quartiers de citron confits.
Servir très frais.

Source : doctissimo.fr
[pagebreak]


[u]Bûche aux amandes glacée au chocolat[/u]

Biscuit aux amandes
150 g de sucre en poudre
5 œufs
125 g de farine
50 g d'amandes en poudre
25 g de beurre + 25 g pour le moule

Crème aux amandes
200 g d'amandes en poudre
200 g de sucre glace
80 g de beurre
4 jaunes d'œufs
5 cuillerées à soupe de rhum ambré

Sirop
60 g de sucre en poudre
10 cl d'eau
4 gouttes d'essence d'amandes amères

Glaçage au chocolat
100 g de chocolat riche en cacao
50 g de sucre glace
80 g de beurre mou

Décor
sucre glace
dragées argentées
perles d'argent




Préchauffer le four (thermostat 6-7 - 200°C).
Préparer le biscuit : faire fondre le beurre dans une petite casserole (ou au micro-ondes) sans le laisser colorer. Laisser tiédir.
Mettre le sucre en poudre et les œufs dans un cul-de-poule placé au bain-marie, puis travailler au fouet électrique jusqu'à obtention d'une crème épaisse qui triple de volume.
Hors du feu, continuer à battre jusqu'à complet refroidissement (environ 20 minutes en tout).
Mélanger la farine et la poudre d'amandes, verser en pluie dans la préparation précédente, mélanger délicatement, puis incorporer le beurre fondu.
Beurrer la plaque creuse du four et la tapisser de papier sulfurisé également beurré.
Verser la préparation sur la plaque, enfourner à mi-hauteur et laisser cuire 10 à 12 minutes. Vérifier la cuisson.
Démouler la plaque de biscuit au sortir du four, décoller le papier sulfurisé, rouler le biscuit sur lui-même et laisser refroidir complètement.
Préparer la crème aux amandes : dans un saladier, mélanger la poudre d'amandes et le sucre glace. Travailler le beurre en pommade, puis l'ajouter à la préparation ainsi que les jaunes d'œufs et le rhum. Mélanger intimement. Cette opération peut se faire au robot.
Préparer le sirop : verser le sucre et l'eau dans une petite casserole. Porter sur feu moyen jusqu'à consistance sirupeuse (environ 5 minutes). Hors du feu, incorporer l'essence d'amandes amères.
Dérouler le biscuit et l'imbiber de ce sirop, à l'aide d'un pinceau.
Etaler la crème aux amandes sur le biscuit et rouler en forme de bûche. Dresser sur un plat, jointure en dessous et réserver au frais.
Préparer le glaçage : faire fondre le chocolat au bain-marie (ou au micro-ondes), ajouter le sucre glace et délayer jusqu'à obtention d'une pâte onctueuse, au batteur électrique. Travailler le beurre en pommade, puis ajouter à la préparation, hors du feu.
Masquer entièrement la bûche avec ce glaçage, en l'étalant à l'aide d'une spatule métallique souple. Remettre au frais pour faire durcir.
Avant de servir frais, saupoudrer la bûche de sucre glace au pochoir et agrémenter de dragées argentées et de perles d'argent.

[pagebreak]

[u]Bûche à l’orange [/u]

Biscuit
4 œufs
100 g de sucre en poudre
60 g de farine
60 g de fécule
20 g de beurre pour le moule

Sirop
200 g de sucre en poudre
20 cl d’eau
1 cuillerée à soupe de cognac
1 cuillerée à soupe de Grand Marnier

Crème à l’orange
250 g de beurre mou
200 g de sucre glace
½ pot de confiture d’oranges amères
1 orange non traitée
1 cuillerée à soupe de Grand Marnier

Décor
écorces d’oranges confites
petits sujets de Noël






1 - Préparer le sirop : mettre le sucre et l’eau dans une casserole et porter à frémissement sur feu moyen jusqu’à consistance sirupeuse (8 à 10 minutes). Ne pas laisser colorer.
2 - Retirer du feu et laisser tiédir. Incorporer alors le cognac et le Grand Marnier.
3 - Préchauffer le four (thermostat 7 – 210°C).
4 - Beurrer un moule rectangulaire ou tapisser la plaque creuse du four de papier sulfurisé.
5 - Préparer le biscuit : casser les œufs en séparant les blancs des jaunes. Mettre ces derniers dans une terrine avec le sucre en poudre et fouetter jusqu’à ce que le mélange blanchisse et fasse le ruban.
6 - Ajouter la farine et la fécule tamisées.
7 - Monter les blancs d’œufs en neige ferme et les incorporer délicatement à la préparation.
8 - Verser la préparation dans le moule ou dans la plaque creuse du four en l’étalant régulièrement.
9 - Enfourner à mi-hauteur et laisser cuire 8 à 10 minutes seulement car ce biscuit cuit très vite : il doit être cuit à cœur mais rester souple et blond.
10 - Démouler le biscuit juste au sortir du four sur un torchon humide, en mettant le dessus cuit (blond) contre le torchon.
11 - L’imbiber aussitôt très régulièrement de sirop tiède et le rouler sur lui-même. Le maintenir roulé dans le torchon jusqu’à complet refroidissement.
12 - Préparer la crème à l’orange : laver l’orange en la brossant sous l’eau chaude, râper finement son zeste et presser son jus.
13 - Travailler le beurre mou et le sucre glace au robot jusqu’à consistance de pommade onctueuse. Incorporer alors la confiture d’oranges amères, le jus d’orange et le Grand Marnier. Mixer par à-coups pour amalgamer
14 - Incorporer les zestes d’orange en dernier à la spatule.
15 - Pour monter la bûche, dérouler le biscuit, y étaler les 2/3 de la crème à l’orange en couche régulière, puis rouler à nouveau le biscuit sur lui-même et le disposer sur un plat, jointure en dessous.
16 - Masquer toute la bûche avec le reste de crème à l’orange, puis dessiner des cannelures avec les dents d’une fourchette pour simuler l’écorce.
17 - Couper les 2 extrémités de la bûche en biais et disposer les morceaux coupés sur la bûche pour simuler les nœuds du bois.
18 - Recouvrir la bûche d’un film étirable et la mettre 12 heures au réfrigérateur, pour que la crème raffermisse et que tous les parfums s’amalgament.
19 - Au moment de servir, décorer la bûche d’écorces d’oranges confites et de petits sujets de Noël.
Le petit plus… : pour le sirop, il est important d’incorporer les alcools lorsqu’il est tiède, afin qu’ils ne perdent pas une partie de leurs arômes.

Source : doctissimo.fr
[pagebreak]

[u]Bûche glacée à l’ananas [/u]

10 tranches d’ananas en boîte (425 ml)
1 l de glace à la vanille
2 cuillerées à soupe de gingembre frais râpé (ou surgelé)
16 dattes
60 g de pistaches décortiquées non salées

Décor
fruits de physalis
½ gousse de vanille

***********************************************************

1 - Sortir la glace du congélateur à l’avance pour qu’elle ramollisse légèrement, mais sans la laisser fondre.
2 - Pendant ce temps, dénoyauter les dattes et les hacher au robot avec 2 cuillerées à soupe de glace.
3 - Hacher grossièrement les pistaches.
4 - Malaxer la glace avec le gingembre, les dattes et les pistaches, puis la remettre au congélateur 20 minutes pour qu’elle raffermisse un peu tout en restant souple.
5 - Egoutter les tranches d’ananas.
6 - Etaler un grand morceau de film alimentaire sur le plan de travail. Tartiner les tranches d’ananas de 1 centimètre de glace sur l’une de leurs faces et les coller les unes contre les autres en les empilant au milieu du film alimentaire. Une fois le cylindre formé, tasser le reste de glace à l’intérieur.
7 - Refermer le film alimentaire sur la bûche en tassant bien, puis la mettre au congélateur pendant 6 heures à l’horizontal.
8 - Sortir la bûche un peu à l’avance.
9 - Au moment de servir, enlever le film alimentaire, disposer la bûche sur un plat long et la décorer avec des fruits de physalis et ½ gousse de vanille.
Le petit plus… : on peut faire macérer les dattes dans du rhum ambré

Congélation : 6 heures

[pagebreak]


Gâteaux festifs

[u]Couronne de Noel aux fruits secs et confits[/u]

Pour 8 personnes :
100 g d'abricots secs ou confits
50 g d'ananas confit
50 g de gingembre confit non cristallisé
150 g de cerises confites
6 cuillerées à soupe de Grand Marnier
150 g de cerneaux de noix
60 g de beurre mou + 20 g pour le moule
100 g de farine + un peu pour le moule
1 sachet de levure chimique
50 g de sucre roux en poudre
1 œuf
100 g de confiture d'abricots

Décor : Quelques boules de Noël

***********************************************************

Hacher grossièrement les abricots, l'ananas, les cerises confites et le gingembre à l'aide d'un robot, puis les mettre dans un saladier avec 5 cuillerées à soupe de Grand Marnier.
Laisser macérer 1 heure en remuant de temps en temps.
Ajouter alors les cerneaux de noix et mélanger.
Préchauffer le four (thermostat 5 - 150°C).
Beurrer un moule à savarin (en couronne) de 26 centimètres de diamètre et le fariner.
Mélanger la farine et la levure, puis les ajouter au contenu du saladier.
Travailler le beurre en pommade, lui incorporer le sucre et l'œuf, puis ajouter cette préparation à la préparation aux fruits. Mélanger rapidement.
Verser dans le moule et lisser la surface avec une main humide (pour que cela ne colle pas).
Enfourner à mi-hauteur et laisser cuire 1 heure 30, jusqu'à ce que la couronne soit ferme.
Laisser reposer 30 minutes dans le four éteint, puis démouler sur une grille et laisser refroidir complètement.
Verser la confiture d'abricots dans une petite casserole, ajouter 1 cuillerée à soupe de Grand Marnier et faire chauffer juste pour liquéfier.
Napper régulièrement la couronne (dessus et côtés) avec la confiture chaude, ce qui va la glacer. Laisser sécher.
Au moment de servir, décorer avec quelques boules de Noël.
Note : cette couronne se conserve un bon mois au réfrigérateur enveloppée dans de l'aluminium ménager.


Source : doctissimo.fr
[pagebreak]


[u]Gâteau Orient-express[/u]

Pour 10 à 12 personnes :
Génoise au chocolat
6 œufs
180 g de sucre en poudre
150 g de farine
30 g de cacao amer en poudre
50 g de beurre + un peu

Crème au beurre express
100 g de beurre mou
200 g de sucre glace
2 cuillerées à soupe d'eau bouillante
50 g de coulis d'abricots

Marquise au chocolat
150 g de chocolat riche en cacao
6 jaunes d'œufs
150 g de sucre en poudre
250 g de beurre mou
50 g de cacao amer en poudre
30 cl de crème fleurette
30 g de sucre glace
250 g d'abricots secs moelleux
10 cl de Noyau de Poissy ou de kirsch

Couverture
300 g de pâte d'amandes blanche
sucre glace

Décor
cacao amer en poudre
dragées dorées
poudre d'or alimentaire (facultatif)

**********************************************************

A quelques variantes près, ce gâteau spectaculaire se retrouve sous des noms différents dans la plupart des cafés de Prague, de Budapest, de Vienne ou de Varsovie.

Préchauffer le four (thermostat 6-7 - 200°C).
Préparer la génoise : beurrer et fariner un moule à génoise de 26 centimètres de diamètre.
Fouetter les œufs et le sucre dans un saladier résistant à la chaleur, jusqu'à ce que le mélange blanchisse et triple de volume.
Placer le saladier sur une casserole contenant un peu d'eau frémissante et continuer de fouetter environ 8 minutes sur feu moyen, jusqu'à ce que la préparation soit plus ferme.
Retirer le saladier du bain-marie et continuer de fouetter hors du feu pendant 10 minutes environ. Pour accélérer le refroidissement, placer le fond du saladier dans un récipient rempli d'eau froide et de glaçons.
Faire fondre le beurre au bain-marie ou au micro-ondes. Tamiser la farine et le cacao au-dessus du saladier, puis mélanger délicatement en soulevant la préparation avec une spatule souple, tout en ajoutant le beurre fondu.
Verser la préparation dans le moule, faire cuire 5 minutes au four, puis baisser le thermostat à 6 (180°C). Poursuivre la cuisson 30 minutes environ.
Démouler la génoise au chocolat sur une grille et la laisser refroidir.
Préparer la marquise : couper les abricots en tout petits dés et les faire macérer dans l'alcool choisi en remuant de temps en temps. Faire fondre le chocolat cassé en morceau au bain-marie ou au micro-ondes.
Fouetter les jaunes d'œufs et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse, puis ajouter le chocolat fondu en remuant au fouet à main.
Fouetter le beurre mou en pommade, ajouter le cacao en le tamisant dans une petite passoire, bien mélanger et ajouter à la préparation précédente.
Battre la crème fleurette en chantilly et ajouter le sucre glace à la fin.
Egoutter les abricots secs et les ajouter en même temps que la chantilly au mélange chocolaté, en soulevant la préparation avec une spatule souple.
Préparer la crème au beurre express : mixer le beurre et le sucre glace au robot, ajouter l'eau bouillante pour lisser la crème puis, toujours en mixant, le coulis d'abricots.
Préparer la couverture : étaler la pâte d'amandes en rond sur le plan de travail saupoudré de sucre glace. Si la pâte d'amandes se présente sous forme d'un pain rectangulaire, il faut l'aplatir un peu à la main en appuyant, puis replier les 4 coins vers l'intérieur, de façon à ce qu'elle devienne ronde en l'étalant.
Pour monter le gâteau : choisir un saladier ayant le même diamètre que la génoise. Le passer sous l'eau froide, l'égoutter et le tapisser de film étirable (le film adhère mieux lorsque le support est humide).
Placer la pâte d'amandes, en la transportant sur le rouleau à pâtisserie, dans le saladier.
Y déposer la marquise au chocolat.
Couper la génoise en deux, dans le sens de l'épaisseur avec un couteau-scie et étaler la crème au beurre à l'intérieur. Reconstituer la génoise et la poser sur la marquise dans le saladier, en tassant un peu. Recouvrir d'un film étirable et réserver au frais de 12 à 24 heures.
Démouler le gâteau sur le plat de service, retirer le film étirable, saupoudrer le gâteau de cacao à l'aide d'une passoire et décorer avec des dragées dorées. Pour donner un air plus festif, on peut saupoudrer le sommet du gâteau avec de la poudre d'or alimentaire.
Note : si ce gâteau est destiné aussi à des enfants, remplacer le coulis d'abricots par un coulis de framboises et supprimer l'alcool.

[pagebreak]

[u]Pastilla aux mille trésors[/u]

10 feuilles de brick
6 pommes
150 g de beurre
50 g de sucre en poudre
125 g de cerneaux de noix
125 g de loukoums aux pistaches
1 douzaine de languettes d’oranges confites
1 cuillerée à soupe de sucre glace
½ cuillerée à café de cannelle en poudre

Crème anglaise
1 l de lait
1 gousse de vanille
12 jaunes d’œufs
180 g de sucre en poudre
4 feuilles de gélatine

Décor
1 rondelle d’orange confite

**********************************************************

Cuisson : 30 minutes (thermostat 6-7 – 200°C)
Préparer la crème anglaise : verser le lait dans une casserole, ajouter la gousse de vanille fendue en deux et bien raclée. Porter à frémissement, retirer du feu et laisser infuser.
Pendant ce temps, faire ramollir les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide.
Dans un saladier, fouetter les jaunes d’œufs et le sucre en poudre jusqu’au blanchiment. Verser le lait en mince filet par-dessus en remuant doucement.
Reverser dans la casserole et laisser cuire sur feu doux jusqu’à consistance nappante, sans cesser de remuer à la cuillère en bois et surtout sans faire bouillir.
Retirer aussitôt du feu, ôter la vanille et répartir la crème équitablement dans 2 saladiers.
Essorer les feuilles de gélatine en les pressant entre les mains et les faire dissoudre dans l’un des saladiers. Laisser refroidir complètement.
Préchauffer le four (thermostat 6-7 – 200°C).
Peler les pommes et les couper en dés. Les faire cuire à la poêle dans 50 g de beurre avec le sucre en poudre et la cannelle en poudre, jusqu’à ce qu’elles soient bien fondues et dorées. Bien les égoutter.
Concasser les cerneaux de noix assez finement.
Tapoter les loukoums pour les débarrasser de leur excès d’amidon et les couper en tout petits dés (en réserver un peu pour le décor) ainsi que les languettes d’oranges confites.
Faire fondre le reste de beurre dans une petite casserole.
Décoller chaque feuille de brick de sa feuille de papier sulfurisé. Les beurrer au pinceau sur une face, puis les reposer sur leur feuille de papier. Les passer au four par 2 pendant 2 à 3 minutes.
Les décoller délicatement au sortir du four et réserver.
Mélanger les dés de pommes avec les noix, les dés de loukoums et d’oranges confites.
Superposer 2 feuilles de brick sur un plat de service. Y étaler une fine couche de crème anglaise froide et légèrement gélifiée.
Répartir ¼ du mélange pommes-noix-loukoums-oranges confites. Recommencer l’opération et continuer à monter la pastilla jusqu’à épuisement des ingrédients, en terminant par 2 feuilles de brick.
Saupoudrer de sucre glace et décorer de dés de loukoums et d’une rondelle d’orange confite.
Servir aussitôt (la pastilla est alors croquante) ou frais en accompagnant du reste de crème anglaise servie à part, en saucière.

Source : doctissimo.fr
[pagebreak]


[u]Coupes des îles givrées [/u]

1 petit ananas Victoria
3 mangues
4 kiwis
1 carambole
1 poignée de kumquats frais
1 grenade
150 g de sucre en poudre
4 citrons verts
1 gousse de vanille
1 morceau de gingembre frais (ou 1 cuillerée à café de gingembre râpé surgelé)
1 poignée de copeaux de noix de coco sèche
½ l de glace à la vanille
½ l de sorbet aux fruits de la passion

**********************************************************

Préparer le sirop : verser le sucre en poudre dans une casserole, ajouter ½ litre d’eau, 4 rubans de zeste de citron vert et le jus des 4 citrons, la gousse de vanille fendue en deux et bien raclée, ainsi que le gingembre pelé et émincé (ou râpé surgelé).
Porter à frémissement en délayant à la spatule jusqu’à complète dissolution du sucre, puis laisser frémir pendant 5 minutes.
Pendant ce temps, laver les kumquats et les couper en deux. Eplucher l’ananas, les mangues et les kiwis, puis les couper en morceaux ni trop gros, ni trop petits.
Laver la carambole et la couper en tranches. Eplucher la grenade.
Faire cuire les kumquats dans le sirop pendant 5 minutes, puis plonger les autres fruits dans le sirop et les faire pocher 5 minutes.
Retirer la casserole du feu, ajouter les graines de grenade et laisser encore les fruits pocher dans le sirop pendant 5 minutes, hors du feu.
Egoutter et réserver au frais.
Filtrer le sirop et le conserver au frais également.
Au moment du dessert, prélever la glace à la vanille et le sorbet aux fruits de la passion en boules ou en quenelles (à l’aide de 2 cuillères à soupe) et les répartir dans des coupes individuelles.
Parsemer harmonieusement les fruits et les copeaux de noix de coco.
Arroser chaque coupe avec 1 ou 2 cuillerées à soupe de sirop de cuisson des fruits (réserver le reste dans une petite bouteille au frais pour une autre préparation).
Servir très frais.
Note : le sirop peut être parfumé avec un peu de rhum blanc. Dans ce cas, n’utiliser que 2 citrons verts. On peut remplacer la glace à la vanille par de la glace à la noix de coco.

Source : doctissimo.fr
[pagebreak]



[u]Porridge de Noël [/u]

· 80 cl d’eau
· 3,5 dl de riz long grain
· 2 l de lait entier
· 1 cc de sel

**********************************************************

Porter l’eau à ébullition et y verser le riz. Laisser frémir environ 20 min. puis ajouter progressivement le lait. Remuer jusqu’à reprise de l’ébullition puis laisser bouillonner environ 50 min. tout en remuant régulièrement. Assaisonner de sel à la fin.

Verser dans le plat de service, ajouter un morceau de beurre au milieu, saupoudrer de sucre et de cannelle moulue.

Explication de la présentation :
On avait l’habitude de dessiner une croix au sommet du porridge. Lorsque le beurre fondait, on pouvait voir l’ancienne croix païenne devenir jaune. Une tradition remontant à l’an 1500 voulait également qu’une amande pelée soit cachée dans le porridge avant le service. La personne qui la trouvait dans son assiette (sans l’avoir croquée !) recevait alors un cadeau sous la forme d’un petit cochon en pâte d’amande.

Source : doctissimo.fr
[pagebreak]
Spécial enfants

[u]Sapin de Noel [/u]

Pour 4 enfants :
50 g de beurre
6 œufs
140 g de sucre en poudre
1 sachet de sucre vanillé
75 g de farine
75 g de maïzena
1 pincée de sel

Crème
250 g de beurre mou
500 g de sucre glace
quelques gouttes de colorant vert
4 cuillerées à soupe d'eau bouillante

Décor
petits bonbons verts
perles d'argent vertes
guimauve verte

***********************************************************

Préchauffer le four (thermostat 6 - 180°C).
Faire fondre le beurre et laisser tiédir.
Préparer la pâte : casser les œufs en séparant les blancs des jaunes. Mettre les jaunes dans un saladier avec le sucre en poudre et le sucre vanillé et travailler au batteur jusqu'au blanchiment.
Dans un bol, mélanger la farine, la maïzena et le sel.
Monter les blancs d'œufs en neige ferme.
Incorporer successivement et délicatement un tiers du mélange farine-maïzena en le tamisant et un tiers des blancs en neige à la mousse de jaunes d'œufs.
Incorporer de la même manière le deuxième tiers des éléments, puis le dernier tiers et, enfin, le beurre fondu.
Verser la pâte dans un moule à manqué beurré. La taille du moule doit permettre d'obtenir une pâte assez épaisse.
Enfourner à mi-hauteur et laisser cuire 15 minutes.
Vérifier la cuisson, retourner le biscuit sur un torchon et laisser refroidir complètement.
Pendant ce temps, découper un gabarit en forme de sapin dans une feuille de carton souple à la dimension du biscuit.
Lorsque le biscuit est froid, y poser le gabarit en carton. Découper le biscuit en suivant le contour du gabarit à l'aide d'un couteau pointu.
Préparer la crème : dans le bol d'un robot, mixer le beurre mou et le sucre glace avec le colorant vert jusqu'à obtention de la couleur souhaitée, puis ajouter 2 à 4 cuillerées à soupe d'eau bouillante pour que la crème soit lisse et facile à étaler.
Etaler une couche épaisse de crème sur le sapin et le décorer avec des petits bonbons verts et des perles d'argent vertes, puis l'entourer de morceaux de guimauve.

Source : doctissimo.fr
[pagebreak]

[u]Tête de Père Noël[/u]

1 grosse brioche (400 à 500 g)
50 cl de crème pâtissière
½ l de glace à la vanille
½ l de glace à la fraise
40 cl de crème liquide uht
1 cuillerée à soupe de macédoine de fruits confits
2 cuillerées à soupe de sucre glace

Décor
15 petites meringues blanches
quelques fruits confits (angélique et cerises)
une quinzaine de pralines roses
1 gousse de vanille
petits cœurs rouges en sucre
perles argentées
sucre glace

**********************************************************

Congélation : 2 à 3 heures
Sortir les glaces du congélateur pour qu’elles ramollissent un peu.
Couper la brioche en petits dés, puis mêler ces derniers à la crème pâtissière dans un saladier.
Monter la crème liquide bien froide en chantilly, en lui incorporant le sucre glace.
Dans un saladier, mêler la glace à la vanille avec les 2/3 de la crème pâtissière à la brioche et la macédoine de fruits confits, puis, très délicatement, les 2/3 de la crème chantilly.
Amalgamer la glace à la fraise au reste de crème pâtissière, puis incorporer le reste de crème chantilly.
Tapisser un moule à manqué de 20 cm de diamètre de film alimentaire et y verser la préparation à la vanille. Lisser la surface et faire prendre 2 à 3 heures au congélateur.
Façonner la préparation à la fraise en une sorte de triangle (qui formera le bonnet) dans du papier sulfurisé ou de l’aluminium ménager. Faire également durcir au congélateur.
Sur un grand plateau saupoudré de sucre glace, démouler la préparation à la vanille, puis celle à la fraise, de manière à former une tête et son bonnet. Simuler les yeux avec des cerises confites, le nez et les cheveux avec des pralines roses, la bouche avec une gousse de vanille.
Avec les meringues entières et des demi-meringues, faire la barbe et les sourcils.
Faire la bordure et le pompon du bonnet également avec des meringues. Décorer l’intérieur du bonnet avec des cœurs rouges en sucre et des perles argentées.
Finaliser ce tableau de Noël en disposant quelques étoiles au citron autour de la tête du Père Noël (recette des étoiles au citron dans ce même Candi Presse).
Note : en version destinée aux adultes, ne pas hésiter à mêler quelques griottines grossièrement hachées à la préparation à la fraise.

Source : doctissimo.fr
[pagebreak]


[u]Riz au Lait et Sauce Rouge [/u]

· 40 cl de porridge de riz prêt à l’emploi
· 30 cl de crème liquide
· 5 cs de sucre
· 1 gousse de vanille fraîche


Sauce rouge (sorte de coulis)
· 2 dl de jus de fruit rouge (de framboise généralement)
· 100 g de cerises dénoyautées
· 60 g de sucre
· 3 dl d’eau
· 1 gousse de vanille
· 2 clous de girofle
· 2 grains de poivre de la Jamaïque
· 2 cs de farine de maïs (Maïzena)

**********************************************************

Mélanger le sucre et la vanille au mixer. Ajouter la moitié de ce mélange à la crème liquide et fouetter jusqu’à épaississement. Mélanger cette crème au porridge de riz et rectifier le goût avec le reste du sucre.

Porter le jus à ébullition avec les épices (fendre la gousse de vanille et en extraire les graines), l’eau et le sucre. Délayer la farine avec l’eau et ajouter au jus en ébullition jusqu’à épaississement. Passer la sauce obtenue au chinois et ajouter les cerises. Rectifier le goût au niveau du sucre si nécessaire et laisser refroidir avant de servir.

Source : doctissimo.fr

Sukrin Gold 220 g à 9.99 €

Sukrin Gold 220 g

Recettes aléatoires