Tout Savoir sur la Chirugie des Seins

Actualité culinaire d'algérie

Tout Savoir sur la Chirugie des Seins

A partir de tous les témoignages du forum, de chirurgiens que j'ai consultés a l'hopital et en privé, j'ai collecté une certaine somme d'infos (parfois contradictoires!).
Que penseriez vous de rassembler sur un meme post tous ces renseigenemts, en donnant eventuellement les sources.





Comme par exemples les avantages et les inconvénients de prothèses rondes ou anatomiques, profil bas profil modéré ou profil haut, serum ou silicone, devant ou derrière le muscle, l'emplacement des cicatrices, les choix a faire pour passer en bonnet C, D... L'influeuce de chaque morphologie, les couts, et aussi tous les petits trucs propres à chacun, et les endroits où l'on peut voir des exemples de photos demonstratives....
Je sais bien qu'il y'a deja plusieurs posts existants pour chacune de ces questions, mais ils sont souvent parcellaires et il faut du temps pour tout chercher.
Que ce soit pour nous ou pour les futures opérées, ne pensez vous pas que ca serait chouette de tout regrouper sur un post.

[url=http://forum.doctissimo.fr/forme-beaute/chirurgie-esthetique/MOT-DE-PASSE-DES-ALBUMS-AVANT-APRES-sujet-157090-1.htm] Des photos perso Avant/Apres. [/url]

[url=http://desbeauxseins.free.fr/]Models de seins en image.[/url]

Sites en rapport avec les augmentations mammaires:

[i]Exemples de résultats avant et après: [/i]

http://www.implantforum.com/pics/pics.html
http://www.justbreastimplants.com/
http://www.advanced-art.com/Breast-Aug-Over-Under.htm
http://www.implantinfo.com/photocenter/

[i]Resultats avant et après des sites français: [/i]

http://www.esthetique-chirurgie.org/

Site français dedié uniquement aux augmentations et reductions mammaires:

http://artplastique-fr.com

[i]Renseignements objectifs sur les opérations par un hopital:[/i]

http://www.hopitalsaintlouis.org/information.htm

Toutes les complications possibles après:

http://www.fda.gov/cdrh/breastimpl

[i]Les principaux laboratoires de prothèses: [/i]

http://www.implantforum.com/mcghan-implants.html
http://www.inamed.com
http://www.mentorcorp.com/global-fr/
http://www.perouse.com/produits/
http://www.eurosilicone.com/htfr/0001.htm

[i]Les sociétés de chirurgie esthetique en France: [/i]

http://www.plasticiens.org/accueil.php
http://www.sofcep.com

[i]Le site des chirurgiens plastiques (pour trouver les references de tous les "vrais" chirurgiens):[/i]

http://www.chirurgiens-plasticiens.info

[i]Le site du conseil de l'ordre des medecins avec l'annuaire des medecins:[/i]

http://www.conseil-national.medecin.fr

Il suffit de mettre à la rubrique discipline:

chirurgie plastique et on a tous les chirurgiens qualifiés dans chaque departement.

Concernant l'opération:

1. les cicatrices:

Aréole: cicatrice visible au début, moins après voire plus du tout surtout quand l'aréole est claire. Par contre, très visible si elle est mal faite ou qu'on cicatrise mal.

Il faut que l'aréole soit suffisamment large par rapport a la prothèse qui va etre introduite.
Diminution de sensibilité fréquente et en general transitoire.
Dans certains cas exceptionnels, risque de ne plus pouvoir allaiter ensuite.

Sous le sein: cicatrice visible quand le sein n'est pas un peu tombant, meme si elle peut etre très discrète. Peut etre très visible quand on cicatrise mal ou qu'elle est mal placée (c'est a dire pas exactement dans le futur pli).

[i] Diminution de sensibilité au bas du sein.[/i]

Aisselle: cicatrice habituellement discrète, sauf lorsqu'elle déborde hors de la zone pileuse. Peut se voir aussi quand on lève les bras.
Il est difficile de repasser par cette voie s'il faut changer la prothèse.
Il faudrait que le chirurgien utilise un endoscope pour mettre de façon précise la prothèse (car la cicatrice est plus eloignée de l'endroit ou la prothèse doit etre positionnée).
Apparemment elle serait plus douloureuse que les autres, notamment il est difficile de lever les bras après.

Ne pas utiliser des déodorants a base d'alcool ensuite pendant au moins un mois
Il semble que cette voie occasionne plus souvent des prothèses mal placées, notamment trop hautes ou trop externes. Pour diminuer ce risque, il faut que le chirurgien utilise un endoscope.

A noter que dans tous les cas, toutes ces cicatrices permettent de mettre les prothèses devant ou derrière le muscle. Aussi, ces cicatrices sont plus longues quand on met du silicone que du serum.

2. Les prothèses: serum physiologique ou silicone?

Les prothèses en serum ne présentent aucun risque pour l'organisme.
Elles sont cependant plus fragiles que celle au silicone et s'usent plus rapidement (durée de vie moyenne=10ans)
Lorsqu'elles s'usent, il y a une fuite d'eau vers le corps par un trou dans la prothèse.

Conséquence: le sein se vide plus ou moins vite, laissant apparaitre des vagues sur la prothèse.

Il faut alors changer la prothèse sans trop tarder pour pas que le sein reste raplapla!
Elles sont moins naturelles au toucher, surtout quand on a une petite poitrine avant. Il est necessaire de les surgonfler, ce qui donne des seins durs au toucher quand il n'y pas assez de glande pour les recouvrir entièrement.
Elles donnent plus facilement des vagues que les silicone.

Les prothèses en silicone sont plus durables. Il y a différents silicones plus ou moins cohesifs, c'est a dire plus ou moins durs et qui peuvent plus ou moins se rependre à distance. Plus le silicone est cohésif, plus la prothèse est dure, mais moins elle risque de faire de vagues.

Elles sont plus naturelles au toucher que les serum.
Personne ne peut dire actuellement leur durée de vie réelle.
Elles peuvent s'user, mais cela n'a pas les memes consequences que les anciennes prothèses au silicone: peu de risque de diffuser a distance. On se rend compte de leur usure a la mammographie. il faut alors les changer.

3. Prothèses lisses ou texturées?

Les prothèses lisses sont plus faciles a introduire pour le chirurgien. Elles pourraient donner moins de vagues, mais plus de coques, meme si cela n'est plus certain pour les nouvelles prothèses. Elles risquent plus de se deplacer que les texturées.

Les prothèses texturées ont un enduit qui fait effet velcro et qui leur permet de s'attacher aux tissus avoisinants. Elles risquent donc moins de se deplacer ou de tourner, mais sont plus difficiles a introduire. Elles pourraient donner moins de coques et plus de plis que les lisses.

4.Position des prothèses:

[i]Devant le muscle, c'est à dire derrière la glande:[/i]

Pour celles qui ont suffisamment de poitrine pour recouvrir les prothèses, car leur sein masquera celles-ci. Les seins bougent alors plus naturellement, car non comprimés par les muscles. Les prothèses suivent l'evolution des seins avec le temps, et peuvent donc tomber, surtout si les prothèses sont grosses. Les prothèses peuvent se sentir ou se voir plus que derrière le muscle: les prothèses en serum sont donc plus souvent mises derrière car leur toucher est moins naturel, avec plus de risques de vagues.
Cette position est plus souvent utilisées quand les seins sont tombants.

Derrière le muscle:

tout d'abors, les prothèses ne sont jamais completement derrière le muscle car il n'y a pas de muscle en bas sur le coté des seins. Certaines techniques sont decrites avec les prothèses uniquement derrière le muscle, mais elles sont peu utilisées car les prothèses sont complètement comprimées et ne bougent pas.
La technique habituelle correspond a des prothèses derrière le Grand Pectoral, sauf en bas et sur le coté ou elles sont sous la glande voire sous la peau (si elles debordent c'est a dire si elles sont larges).

Cette position est utilisée chez les femmes maigres, ou avec peu de glande, mais aussi quand il y a une augmentation mammaire importante et qu'il n'y a pas beaucoup de glande pour recouvrir les prothèses. L'inconvenient est que les seins sont souvent aplatis et s'ecartent quand on contracte les muscles. C'est aussi generalement plus douloureux que devant. Ca peut donner une forme plus "naturelle", c'est a dire moins ronde ou bombée avec des prothèses rondes. Cette position est deconseillée chez les femmes très musclées ou très sportives.

5.Rondes ou anatomiques:

C'est sans doute le domaine dans lequel les propos sont les plus différents.

D'abord, certains chirurgiens n'utilisent jamais les anatomiques. Il semble qu'elles sont plus compliquées à choisir et à bien mettre, et si elles bougent ou surtout si elles tournent après l'opération, cela est plus visible qu'avec des rondes. Elles sont plus dures au toucher que les rondes: de ce fait, les seins s'applatissent moins en position allongée que les rondes.

Avec les rondes et les anatomiques, il y a des profils bas, modérés et hautes. Les profils bas sont plus larges et moins projetés (plus plats), les profils hauts au contraire plus etroits et plus projetés (bombés) et les modérés sont intermédiaires. Tout dépend alors si on veut des seins plus larges et plus plats (souvent plus naturels) ou plus bombés (qui font plus seins d'ados, voire parfois plus faux si le volume est important)

Les anatomiques donnent logiquement un aspect moins rond, voire moins bombé du haut des seins. C'est encore plus vrai chez des femmes qui ont peu ou pas de poitrine. Donc plutot utile chez celles qui veulent un aspect très naturel et qui ont peu de seins ou qui veulent de grosses augmentations.

Les rondes peuvent donner un aspect naturel ou pas, selon le profil, le volume et le fait qu'on a de la poitrine ou pas. Beaucoup disent que des rondes derrière les muscles donnent un effet d'anatomiques, alors que cela donne des seins plus ronds devant les muscles. Elles sont habituellemnt plus souples que les anatomiques, donc les seins bougent plus naturellement.

Ce qui semble certain, c'est qu'il ne faut pas etre dogmatique et que finalement il faut peut etre se méfier des chirurgiens qui tiennent un discours tout blanc ou tout noir. C'est peut etre qu'ils ne savent pas bien utiliser une technique ou un type de prothèse.

Après, chacun son choix: soit on préfère un chirurgien qui fait en gros pareil chez tout le monde, mais qui au moins a l'habitude, soit on préfère ceux qui s'adaptent à chaque cas particulier, mais il faut alors qu'ils soient particulièrement performants.

Les petits trucs de chacune pour aboutir au volume et a la forme desirée:

Apporter au chirurgien des photos de seins que l'on trouve a sa convenance, sur des exemples de femmes ayant ma morphologie. Ou au contraire des photos de ce que kl'on ne veut surtout pas.

Les sacs ou chaussettes ou autres ustensiles remplis de semoule, riz... que l'on pèse pour avoir l'equivalent en volume des prothèses semble peu adapté, car cela ne correspond a aucune des caracteristiques des prothèses (diametre, projection...)

Les prothèses réelles mises dans le SG donnent une idée du résultat final, mais seulement une idée car en réalité, la prothèse sera plus ou moins comprimée par la glande ou le muscle, ce qui diminuera un peu le volume du sein évalué par cette methode. Cependant, cela semble utile de demander cela au chirurgien pour avoir une idée.
Les logiciels de simulation ne sont pas encore utilisés de façon courante en France.

Finalement, pour un choix correct des prothèses, il est necessaire de bien préciser ses desirs tant de volume que de forme, mais il faut savoir que tout n'est pas réalisable, et que certaines restrictions sont liées a sa propre morphologie.

[i] Les complications: [/i]

1. L'usure des prothèses:

[i] Toutes les prothèses peuvent s'user. Un petit trou apparait a la surface des prothèses. Si c'est du serum, les prothèses se vident petit a petit ou rapidement. Il faut les changer. La durée de vie moyenne est de 10 ans, souvent moins.

Si c'est du silicone, les silicones actuels ne fuient pas a distance, et on se rend compte de cette usure sur les radios. On ne connait pas actuellement la durée de vie des nouveaux silicones. Mais il n'est plus necessaire de les changer tous les 10ans, car il n'y a plus les risques de diffusion. [/i]


2. Les coques:

elles peuvent apparaitre sur tous les types de prothèses, et seraient plus fréquentes avec les lisses. Les seins deviennent plus durs, ou douloureux et peuvent meme etre deformés. Les coques sont rares mais plus fréquentes en cas d'hematome après la première opération ou d'infection. Elles ne regressent pas spontanément et lorsqu'elles sont genantes, il peut etre necessaire de reoperer. Il ne faut plus faire d'ecrasement des seins pour casser les coques (comme c'etait fait avant) car ca risque d'abimer encore plus les prothèses.

3. Prothèses en mauvaise position:

c'est apparemment assez fréquent, qu'elles soient rondes ou anatomiques. Elles peuvent etre trop basses, avec un aspect trop bombé en bas du sein, trop creux en haut; trop hautes, avec un aspect trop rond du haut du sein; trop sur le coté ou vers le centre, avec un bombé sur le coté ou est la prothèse, et trop creux de l'autre coté.

A part quand la prothèse est un peu trop haut, et ou elle peut redescendre avec le temps et des massages, les prothèses ne peuvent pas etre remises en bonne position s'il n'y a pas une nouvelle opération. Dans ce cas, c'est au chirurgien de repayer cette nouvelle opération. Souvent, une asymetrie des seins s'associe a ce probleme.

4. Vagues:

plus frequentes avec les prothèses au serum, peut etre aussi avec les texturées, avec les silicone en gel peu cohesif, quand les prothèses sont devant le muscle, chez les femmes maigres ou avec très peu de poitrine, ou quand les prothèses sont mal positionées. Elles sont parfois difficiles ou impossile a corriger. Le chirurgien doit dire avant s'il y a des risques importants ou non de vagues.

5.Infections:

elles sont très rares heureusement, car elles peuvent obliger à retirer les prothèses et peuvent aboutir a une septicemie.

6.Mauvaise cicatrisation:

[i] Assez rare et plus fréquente sur les peaux de couleur. En revanche, les cicatrices mal positionnées sont assez fréquentes: il s'agit de cicatrice aréolaire en partie sur la peau ou au contraire en plein milieu de l'aréole, de cicatrice sous mammaire en dehors du pli, de cicatrice des aisselle trop en avant, et donc plus cachés sous les aisselles ou visibles quand on lève les bras... [/i]

[i]L'evolution dans le temps: [/i]

c'est un sujet rarement abordé, mais je crois important, car nous voulons toutes savoir comment seront nos seins dans quelques années.

1.Immediatement et dans les semaines qui suivent l'opération:

Les seins sont durs, peu souples, gonflés avec parfois des bleus, et generalement une diminution de la sensibilité. Ils sont habituellement douloureux, d'autant plus que le volume est important et que les prothèses sont derrière le muscle. Ces douleurs durent 1,2 voire 3 semaines en diminuant progressivement.

L'oedème dure 1 à 3 mois. Au fur et a mesure qu'il diminue, les seins deviennent plus souples sans retrouver cependant la souplesse initiale (ou rarement). La sensibilité redevient habituellement normale dans les mois qui suivent.
Beaucoup de chirurgiens preconisent des SG speciaux pendant un mois, voire plus, en s'abstenant de sport ou de mouvements violents pendant cette periode. Le retour au travail est a prevoir environ une semaine après l'opération, parfois plus.

2.A distance de l'opération:

Il semble que les seins tombent un peu plus quand les prothèses sont devant que derrière le muscle, mais en meme temps elles suivent l'evolution des seins. Cela veut dire que quand on a peu de poitrine, les seins tomberont peut etre un peu plus quand les prothèses sont devant le muscle; en meme temps, dans ces cas, le chirurgien mes les prothèses en general derrière.

A l'inverse, quand on a de la poitrine, si les prothèses sont derrière le muscle, avec le temps, les seins peuvent tomber plus que les prothèses ce qui créé un aspect anormal des seins avec deux bosses!
Ce qui semble certain, c'est que plus le volume est important, plus les seins tombent avec le temps, quelquesoit les prothèses, leur position...

Il m' a été dit qu'a partir de 300 à 350cc, il y a des forts risques que les seins tombent pas mal avec le temps, et encore plus après des grossesses. Une certaine moderation dans le volume est donc nécessaire si on ne veut pas se rtetrouver avec des seins sur le nombril!
Beaucoup de femmes ressentent des sensations de seins plus froids que le reste du corps, notamment quand il fait froid dehors.

Cout de l'opération:

Tout dépend du lieu géographique (moins cher en province en général, moins cher en Belgique...) et de l'établissement ou on est opérée (moins cher en hopital en general).
Les prix varient de 1800€ à 6000€, voire plus.
Les prix les plus élevés ne sont pas garants d'une meilleure qualité, voire c'est plutot l'inverse! La moyenne sur Paris tourne entre 4000 et 4500€.
Attention il y a des frais annexes sur lesquels il vaut mieux se renseigner avant: consultations (chir et anesthesiste), soutien-gorge de contention, mammographie, bilan sanguin, chambre seule...

Qualification du chirurgien: La garantie necessaire obligatoire est que le chirurgien soit qualifié en chirurgie plastique auprès du conseil de l'ordre de son departement. Il suffit de controler sur le lien suivant:

www.conseil-national.medecin.fr/

[i]Il doit aussi figurer sur le site suivant:[/i]

http://www.chirurgiens-plasticiens.info/

Bien sur cela n'est pas suffisant pour etre certaine d'avoir un bon resultat. Après il y a plein d'autres facteurs: la renommée, le bouche a oreille, les conseils de medecins qui ont deja pu voir ses resultats. Mais aussi et surtout le feeling pendant la première consultation, le temps et l'attention apportés par le chirurgien, son experience, les resultats qu'il montre, les explications. Le fait de ne pas utiliser qu'une technique et un type de prothèse me semble plus rassurant, car je crois qu'on est toutes différentes et qu'on ne peut pas rentrer dans le même moule.
Il est vraiment preferable de voir au moins deux voire trois chirurgiens car l'opération n'est jamais une urgence. Par contre, les complications liées à cette opération peuvent rester pour la vie...
J'en ai vu 5 pour ma part, et j'avoue qu'après avoir vu l'un de ceux la je me suis dit OK c'est le bon, j'arrete les frais. mais je suis allée jusqu'au bout, meme si c'est couteux, pour etre sure au fond de moi que je faisais le bon choix, et de ne pas m'en vouloir après s'il y a un problème après d'avoir été non responsable.

Spéciale Beauté :

[url=http://www.cuisinemonde.com/modules/news/article-474.html]De Belle Fesses Pour L'été[/url]

[url=http://www.cuisinemonde.com/modules/news/article-450.html]Dossier chirurgie esthétique[/url]

[url=http://www.cuisinemonde.com/modules/news/article-480.html]Garder Le Ventre Plats.[/url]

Lynda.

comptoirs Sucre de à 9.99 €

comptoirs Sucre de

Recettes aléatoires