syncope : Coup de chaud

Actualité culinaire d'algérie

syncope : Coup de chaud

La chaleur excessive peut provoquer des malaises plus ou moins sérieux.

- en cas de non-adaptation à la chaleur, au début de l'été ou à l'arrivée dans une contrée chaude, l'organisme va réagir par une dilatation de tous les vaisseaux afin de perdre de la chaleur, ceci va, par effet mécanique, faire chuter la tension artérielle. Le sujet va d'abord devenir rouge écarlate puis devenir brutalement pâle et faire une syncope (dite de chaleur). Le trouble est bénin, il suffit d'allonger le sujet à l'ombre, au frais si possible, de lui passer de l'eau fraîche sur le front et de lui donner à boire frais mais non glacé.

- en cas de perte d'eau excessive par la sueur et des efforts plus ou moins importants, la quantité d'eau dans le système circulatoire diminue (hypovolémie) entraînant une sensation de fatigue, des nausées, des sueurs, un teint grisâtre et une chute de tension artérielle qui aboutit, là aussi, à une syncope. Les mesures à prendre sont les mêmes que précédemment mais il faudra réhydrater de façon plus énergique, avec un peu de sel s'il n'y a pas de contre-indication (insuffisance cardiaque, etc...).
Le malaise est relativement bénin chez un individu en bonne santé, par contre il favorisera la décompensation de certaines maladies : Déséquilibre d'un diabète, infarctus ou autre accident thrombotique (par hémoconcentration) chez un patient atteint d'une maladie vasculaire (connue ou non), etc...

-Les systèmes de régulation thermique de l'organisme peuvent aussi se trouver complètement débordés entraînant une augmentation majeure de la température (40 à 41¡ C), c'est le vrai coup de chaleur. Il peut survenir à n'importe quel âge mais l'enfant en bas âge et le nourrisson y sont particulièrement exposés.
Outre la fièvre importante, il existe des nausées, un teint rouge, des maux de tête, parfois des troubles du comportement, des convulsions, des vertiges voire une vraie perte de connaissance. Cet état peut mettre la vie en danger surtout chez le tout-petit, il faut refroidir rapidement : médicaments anti-pyrétiques (contre la fièvre) tels paracétamol et aspirine, bain ou douche de 10 minutes, 2¡ en dessous de la température du corps, puis le mettre nu dans un endroit frais. Appeler un médecin, l'hospitalisation étant parfois nécessaire.

-La prévention :

*Surveiller les enfants (ne pas mettre en plein soleil, attention à la voiture, aux jeux violents par grosse chaleur etc...).
*Boire avant même la sensation de soif, pas d'alcool qui va aggraver malaise et perte d'eau.
*Vêtements amples et clairs (le blanc réfléchit la chaleur, le noir l'absorbe).
*Pas d'effort intempestif par grosse chaleur sans y être habitué.
*Se rafraîchir : douches, piscine....

nutergia vegenutril à 17.99 €

nutergia vegenutril

Boiron à 5.29 €

Boiron

Dayang à 2.59 €

Dayang

Recettes aléatoires