Que faire si l’on mange par oubli ?

Actualité culinaire d'algérie

Que faire si l’on mange par oubli ?

Question

Au début du mois de Ramadan, il arrive souvent que les gens oublient, et, par inadvertance, boivent un verre d’eau, fument une cigarette ou mangent quelque chose. Puis ils se souviennent qu’ils jeûnent... après avoir réellement bu et mangé. Peut-on dans ce cas poursuivre le journée de jeûne ?

Réponse

Il a été rapporté dans les deux Sommes de Hadiths Authentiques (i.e. Sahîh Al-Bukhârî & Muslim) selon Abû Hurayrah, le Messager d’Allâh, paix et bénédiction de Dieu sur lui, a dit : " Quiconque oublie pendant qu’il jeûne et mange ou boit, qu’il poursuive son jeûne. En réalité, c’est Dieu qui lui a donné à manger et à boire ", et selon les termes d’Ad-Dâraqutnî, avec une chaîne de narration authentique, "ce n’est autre qu’une subsistance que Dieu a conduit vers lui, il n’a aucun rattrapage à faire". Selon une autre variante encore chez Ad-Dâraqutnî, Ibn Hibbân et Al-Hâkim : "celui qui consomme quelque chose pendant le Ramadan par oubli, n’a rien à rattraper, ni à expier" ; sa chaîne de narration est également authentique selon le Hafidh Ibn Hajar. Ces hadîths sont explicites quant à la validité du jeûne si, par oubli, on boit ou mange quelque chose. Et cela est conforme au verset : "Seigneur, ne nous tiens pas rigueur si nous oublions ou commettons un erreur" (2:286), et il a été rapporté par des hadîths authentiques que Dieu a exaucé cette invocation. Il a été établi dans un autre hadîth : "Dieu a ôté pour la communauté [la responsabilité] de l’erreur, l’oubli ou l’action sous la contrainte de la force". Il convient donc pour la personne qui jeûne et qui a mangé ou bu par oubli de poursuivre le jeûne, il ne lui est pas permis de rompre le jeûne. Et c’est Allâh qui accorde le succès.

Sukrin:1 220 g à 10.24 €

Sukrin:1 220 g

Recettes aléatoires