Les vertus de la cuisine chinoise

Actualité culinaire d'algérie

Les vertus de la cuisine chinoise

Et si vous décidiez de manger chinois pour changer ? Ce serait l'occasion de découvrir, ou redécouvrir, les vertus d'une cuisine millénaire… Du soja à la cuisson au Wok, Doctissimo vous dévoile les secrets santé de cette gastronomie venue d'Asie. A vos baguettes !

La Chine, c’est l’autre pays de la grande cuisine. Les qualités gustatives de ses plats ne sont plus à démontrer : il suffit de voir comment tous les pays ont adoptée cette gastronomie ! Or ces menus venus d’Asie possèdent également de nombreuses vertus nutritionnelles. Les vertus des plats chinois ne seraient pas étrangères au faible taux de décès prématurés par maladies cardio-vasculaires et cancers…

Les Woks, stars de la cuisine

Le premier secret d’une bonne cuisine, ce sont de bons ustensiles ! Or l’un des plus connu est sans conteste le Wok. C’est une sorte de poêle conique très large à hauts rebords. Il en existe de plusieurs forme : à fond plat ou arrondi, à rebords droits ou incurvés. Ils peuvent être de plusieurs matières. Certains sont même pourvus d’un petit réchaud ou d’un système de résistance électrique pour cuire directement à table, d’un couvercle, et d’une grille.

Pour bien faire la cuisine au Wok, il faut connaître trois règles :

La cuisson doit toujours se faire à feu vif ;
Il faut cuire des aliments découpés en petits morceaux ;
Il faut fréquemment mélanger, avec une spatule en bois, afin de cuire de manière uniforme.
Et les vertus santé du Wok direz-vous ? D’une part, la forme et le mode de cuisson font que vous n’avez quasiment pas besoin de matières grasses. De plus, le fait de faire sauter les aliments à feux-vif fait qu’ils cuisent plus vite : ils conservent ainsi un maximum de qualités nutritionnelles.

A toute vapeur !

Et il ne faut pas l’oublier, la cuisine chinoise, ce sont également de nombreux plats à la vapeur. Or ce mode de cuisson présente de nombreux avantages. Comme le Wok, cela ne nécessite pas d’ajout de matières grasses. D’autre part, cela conserve les qualités nutritionnelles et la saveur des aliments. Si vous avez déjà un Wok, l’idéal est d’acheter un petit panier vapeur que vous pourrez y poser à mi-hauteur. Il suffit alors d’ajouter un fond d’eau dans le Wok pour réaliser des cuissons vapeur.

Soja et gingembre : les plantes santé…

De nombreuses études se sont penchées sur les bienfaits du soja. Grâce à sa richesse en isoflavones, cette plante protègerait des risques de cancers, de maladies coronariennes et d’ostéoporose qui surviennent plus fréquemment chez la femme ménopausée. De plus, il contient de l’iode, indispensable pour entretenir ses capacités cognitives et éviter les problèmes thyroïdiens.

En ce qui concerne le gingembre, cette plante est couramment utilisée dans de nombreux plats chinois. Il aurait des vertus en cas de nausées ou d’arthrite. De plus, il faciliterait la digestion, sans compter les nombreuses vertus aphrodisiaques qu’on lui prête…

[pagebreak]

Les bienfaits du thé…

La tradition chinoise, c’est également le thé. Or cette plante possède de nombreuses qualités. Certes, plusieurs allégations sont farfelues, comme par exemple de prétendre que le thé fait maigrir ! En revanche, cette boisson est riche en flavonoïdes. Ces produits ont une action antioxydante qui serait plus efficace que celle des vitamines C et E dans la lutte contre les radicaux libres. Ils permettent de lutter contre le vieillissement des tissus et certaines maladies. Une tasse de thé apporterait ainsi autant de bénéfices qu’un verre de vin rouge par exemple, sans les inconvénients ! Mais n’oubliez pas que le thé contient de la caféine !

Quels plats choisir ?

Il serait difficile de faire le tour de tous les plats existants dans la cuisine chinoise. Voici quelques exemples de valeurs caloriques. Dans tous les cas, mangez avec les baguettes, vous mangerez plus lentement !

Plat
Valeur énergétique pour 100 g

Crevettes préparation chinoise
318,8 Kcal

Porc préparation chinoise
247,3 Kcal

Acras de morue
219,2 Kcal

Canard laqué
188,5 Kcal

Riz cantonais
143,4 Kcal

Riz blanc
116,2 Kcal

Poulet préparation chinoise
97,6 Kcal


Gare au glutamate ?

Par contre, attention au glutamate ! Cet exhausteur de goût serait en effet à l’origine du syndrome du restaurant chinois, caractérisé par une sensation de brûlure et des maux de tête, 20 minutes après l'ingestion de plats venus d’Asie. Ce syndrome toucherait environ 2 % de la population. Mais la responsabilité du glutamate, utilisé dans de nombreuses préparations, n’a jamais été établie de façon claire.

Bon appétit !

source : doctissimo.fr

GPH à 13.99 €

GPH

GPH à 8.99 €

GPH

vogel Herbamare à 4.5 €

vogel Herbamare

Recettes aléatoires