Contraception : dépasser les contraintes de la pilule ?

Actualité culinaire d'algérie

Contraception : dépasser les contraintes de la pilule ?

La fécondité française se porte bien, avec un taux de 194 enfants pour 100 femmes. Parallèlement, en termes de contraception, les Françaises sont championnes du monde. Pourtant, dans deux cas sur trois, les grossesses non désirées sont liées à des échecs de contraception, principalement à un oubli de pilule. Comment faire mieux ? En personnalisant davantage sa contraception.

La contraception en France



Plus de 75% des Français utilisent un moyen de contraception. Ils recourent majoritairement à la pilule (dans 60% des cas), puis au stérilet (23%). Le préservatif est employé dans 12,6% des cas, particulièrement chez les jeunes de 15-19 ans. La pilule du lendemain est utilisée par des jeunes femmes de 15-25 ans dans 14% des cas.




Les IVG restent stables

Globalement, pilule, stérilet et préservatif ont progressé aux dépens du retrait et de l'abstinence périodique. À noter que la stérilisation à but contraceptif est également employée par 4,7% des femmes. Pourtant, les interruptions volontaires de grossesses (IVG) restent stables. Un échec de la méthode contraceptive est en cause dans deux cas sur trois. Et dans la moitié des cas, la grossesse non désirée est liée à un défaut d'observance, soit la plupart du temps à un oubli de pilule. Selon une étude menée auprès de femmes ayant au moins huit ans de contraception, 8% ont oublié au moins six fois la pilule au cours des 6 derniers mois.




Personnaliser davantage la contraception : pilule, stérilet, patch, anneau, etc.

Face à ce constat, il est nécessaire d'inciter à choisir une contraception plus personnalisée, c'est-à-dire en meilleure adéquation avec le contexte de vie sexuelle et sociale. Et aujourd'hui, la panoplie contraceptive dont on dispose le permet.
La contraception estroprogestative est une des meilleures méthodes de première intention pour les femmes ne présentant pas de risques particuliers, et qui de plus, permet de prévenir certains cancers (endomètre, ovaire, colorectal). La plus connue et la plus utilisée est la pilule, mais il n'y a pas qu'elle. Il en existe d'autres formes, lesquelles ont l'avantage d'être dénuées du risque d'oubli, comme le timbre ou l'anneau vaginal. Celles-ci constituent une très bonne alternative sécuritaire chez les femmes sujettes aux oublis.
Les stérilets représentent eux aussi une méthode de première intention et ils ne sont pas réservés aux femmes qui ont déjà eu des enfants ! Ils sont très efficaces et de longue durée d'action.
Rappelons que les solutions de rattrapage existent aussi et ne doivent pas être négligées. Il s'agit de la pilule du lendemain et du stérilet au cuivre.

Soulignons enfin que les préservatifs, masculins et féminins, sont les seules méthodes contraceptives qui protègent des infections sexuellement transmissibles (IST ou MST).

Comme l'indiquent les recommandations de la Haute autorité de santé, il faut impliquer les femmes et les couples dans un choix adapté à leur réalité quotidienne…

Isabelle

Sukrin Gold 220 g à 10.17 €

Sukrin Gold 220 g

Recettes aléatoires